photo Clarisse LC.jpg

Bulletin scolaire en famille recomposée

L’arrivée du bulletin scolaire au sein d’une famille séparée et/ou recomposée.

Quand les appréciations, les notes, les résultats sont satisfaisants pour l’ensemble des parties, tout va pour le mieux.

Qu’en est-il dès lors que l’enfant présente des résultats ou appréciations qui n’entrent pas dans les attentes de l’un des parents ou des deux parents ? Chacun des parents peut être tenté de rendre l’autre parent responsable en mettant en avant un soi-disant laxisme, un autoritarisme sans efficacité…

La parentalité, selon le Comité des Ministres de décembre 2006, « comprend l’ensemble des fonctions dévolues aux parents pour prendre soin des enfants et les éduquer. La parentalité est centrée sur la relation parent-enfant et comprend des droits et des devoirs pour le développement et l’épanouissement de l’enfant. »

La co parentalité, c’est la relation entre un père et une mère qui collaborent activement à l’éducation et au développement de leur enfant. Il y a 3 facteurs essentiels pour une co parentalité efficace :

  • Un partage des responsabilités familiales dans l’éducation des enfants ;
  • Le respect de l’autre parent dans une perspective de soutien au rôle parental ;
  • L’adoption de valeurs et d’attitudes communes quant à l’éducation et à la socialisation de l’enfant.

Ainsi, pour être efficaces auprès de leurs enfants, les parents doivent être capables d’agir de concert. De passer du « je » au « nous », de dire « je verrais cela avec ton père ou mère et nous discuterons ensuite », de s’entendre sur les objectifs et le cadre, et de rester fermes sur leurs valeurs communes.

Avoir une stratégie commune ne signifie pas qu’il faille agir ensemble :

. Agir ensemble : les deux parents sont autour de la table, l’objectif est partagé, exprimé à l’enfant, et père et mère décident ensemble et dans le même temps.

. Agir en parallèle : les parents décident dans des temps différents d’abord l’un ensuite l’autre. L’objectif est partagé et chacun renforce le discours de l’autre. Toutefois, la forme de la décision peut être différente, pas le fond.

. Agir de manière croisée : les deux parents ne sont pas d’accord sur les éléments de la décision mais l’objectif est partagé. Un des parents se pose en médiateur entre l’enfant et l’autre parent. Attention, la divergence des points de vue doit être mineure.

Quand il y a une mésentente manifeste sur la manière de d’agir et l’objectif, les enfants ne manquent pas de s’engouffrer dans les intervalles  pour appuyer sur les divergences parentales.

Même lorsque rien ne semble aller de concert entre parents séparés, il est possible de trouver une voie autre par un accompagnement spécifique.

Et les beaux-parents dans tout cela ?

Le rôle d’un beau père ou d’une belle-mère dans les décisions avec les enfants de leur nouveau conjoint est une mission pas facile. A la volonté de préserver la relation avec les enfants de son/ sa partenaire s’ajoute la volonté de préserver la relation avec la/ le partenaire lui/elle-même. C’est une double contrainte qui pose des limites et rend sa position très sensible.

L’établissement de règles permet à l’autre conjoint d’avoir, en plus du pouvoir statutaire, un pouvoir institutionnel. La qualité de la relation permet au beau parent d’avoir une réelle importance dans les décisions et mises en actions qui se jouent.

Ce qui se joue entre les parents, beaux-parents … « c’est la qualité de leur relation dans l’exercice des tâches éducatives. Un beau-parent, un parent adoptif, deux mères ou deux pères peuvent parfaitement les exercer, et, de ce fait être identifiés comme parents par l’enfant, même s’ils ne sont pour rien dans sa venue au monde. » Serge Hefez , Les nouveaux parents.

Le coaching parental et familial vous permet de poser un regard différent sur la situation et d’agir autrement.

Vous gagnez en communication et développez une attitude d’écoute et de respect tout en étant vous-même.

Vous construisez, enfin, la famille que vous souhaitez.

Le coaching parental peut se faire seul, en couple (séparé ou non), en collectif.

Le coaching familial inclut toute la famille.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous pour échanger avec un coach professionnel spécialisé et bénéficer d’un entretien découverte offert et sans engagement.

Partager